567 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby dans les coulisses

Herby_1506_4-1

L’évènement qui a fait le plus jaser ces derniers jours, c’est certainement le vernissage de Jean Paul Gaultier au Musée des beaux-arts. La planète mode Jean Paul Gaultier vaut le détour,  bravo à Nathalie Bondil, directrice du musée et à Thierry Maxime Loriot, commissaire de l’exposition. Seul bémol, la façon dont on a géré les invitations de cette grande première mondiale. Faisiez-vous partie lundi dernier des 350 invités triés sur le volet qui ont eu le privilège de voir avant l’inauguration officielle les pièces de collection de l’un des plus grands designers au monde? Si c’est le cas, compter-vous chanceux, car à l’exemple de Sophie Banford, directrice mode et beauté du réputé magazine Châtelaine et de certaines personnes impliquées dans la réalisation du magnifique catalogue de l’exposition, il y a eu de nombreux oublis. Bref, l’attachée de presse du musée ne s’est pas fait que des amis ce soir-là. On avait donné à Gaultier le traitement d’un chef d’état et demandé aux journalistes québécois de rester à l’extérieur pour privilégier certains médias internationaux comme Le Monde, le Herald Tribune et le magazine Vogue, pour trinquer au champagne avec le couturier et ses amis. Les majorité des vip québécois étaient plutôt conviés le lendemain parmi la foule de 2000 personnes à faire la ligne qui s’étendait de la rue Sherbrooke à la rue des Pins sous le soleil pendant parfois près d’une heure. Si le sympathique Jean Paul Gaultier a choisi Montréal pour rentrer au musée, il s’était vraisemblablement occupé de l’art mais avait laissé la manière à quelqu’un d’autre. Dommage !

Jean Paul Gaultier : L’art et la manière

gaultier 292Jean Paul Gaultier, Philippe Dubuc et Tanel

Lors de la soirée privée du Musée des beaux arts, Philippe Dubuc fut l’un des seuls designers avec Marie Saint-Pierre, Denis Gagnon et Barilà, à avoir le privilège de serrer la main de Jean Paul Gaultier, qui compte pourtant beaucoup d’enfants spirituels parmi la nouvelle génération des créateurs québécois.

gaultier 222Arielle Dombasle

Lundi dernier au Musée des beaux-arts, la chanteuse et actrice Arielle Dombasle, à Montréal dans les cadre des FrancoFolies, a fait une surprise à son ami de longue date Jean Paul Gaultier en interprétant la chanson Porque te vas de son dernier album. Elle avait bien sûr fait honneur au designer en portant une de ses créations.

gaultier 362-1Isabelle Boulay et Denis Gagnon

Lundi dernier au Musée des beau-arts, la chanteuse Isabelle Boulay, a accosté dénis Gagnon en lui faisant savoir qu’elle était fan de ses créations mais que malheureusement elle n’arrivait pas à y trouver sa taille. Le designer québécois a spontanément répondu : « Pour toi Isabelle, je ferais du sur-mesure. » Isabelle Boulay en Denis Gagnon? Moi je veux voir ça! Le designer réussira-t-il à attraper la chanteuse dans les mailles de son filet? À suivre…

Pour voir les photos exclusives de la soirée vip, cliquez ici.

Grand Prix : du beau monde dans les paddocks

gaultier 074-1George Saint-Pierre

Le champion du monde UFC George Saint-Pierre n’est pas entouré par deux mannequins de Jean Paul Gaultier ni par des contorsionnistes du Cirque du soleil. Cette photo a été prise vers 1h du matin dans la nuit de dimanche à lundi à l’Auberge Saint-Gabriel, lors du super party qui clôturait les festivités du Grand Prix. On voit ici un George Saint-Pierre en pleine forme malgré son décalage horaire. « Je ne sais même plus quelle heure il est. Ces derniers jours, j’ai fais deux aller-retour en Europe et je quitte prochainement pour régler des affaires à Los Angeles ». Peut-être y croisera-t-il ses amis Leonardo Di Caprio ou Mark Wahlberg qui sont de véritables fans du lutteur québécois.

F1 086-1Daniel Lamarre et Richard Branson

Richard Branson, grand patron de l’écurie Virgin Racing, et Daniel Lamarre (Cirque du soleil),  grands fans de F1,  se croisent régulièrement sur les circuits des quatre coins de la planète et ils étaient très heureux de se retrouver à Montréal le week-end dernier.

4Patricia Paquin, Louis-Francois Marcotte et Rihanna

Invités à suivre la course  dans les loges de l’écurie Red Bull, Patricia Paquin et Louis-François Marcotte ont eu la chance de croiser Rihanna, qu’on aperçoit avec sa tignasse rouge derrière le couple. La chanteuse était venue faire un tour dans les paddocks pour encourager son ami Lewis Hamilton. Il en avait besoin…

GPM_7604Jenson Button

Le gagnant du Grand Prix du Canada, Jenson Button de l’écurie McLaren/Mercedes n’est également pas hors circuit lorsqu’il s’agit de sa tenue vestimentaire. À la question, quel pilote de F1 est le plus stylé, Button met sur sa liste Michael Schumacher, Lewis Hamilton et le japonais Kamui Kobayashi. Lors de son passage à la boutique Hugo Boss de chez Harry Rosen ce week-end pour une séance de signatures, on a pu constater en personne que question style, il pouvait également monter sur la plus haute marche du podium.

F1 195Lewis Hamilton et ses gardes du corps

Malgré un Grand Prix de Montréal qui ne passera pas à l’histoire, pour Lewis Hamilton, le pilote de McLaren/Mercedes avait su  s’entourer d’amis à la hauteur de son talent.

Bravo Mario, marci Gerry !

gaultier 387

Mario Saint-Amand a certainement vécu une des semaines les plus émouvantes et prenante de sa carrière. Entrevues, spectacle hommage et séances de signatures, Mario était partout. Mais le point culminant de la tournée de promotion de Gerry fut lors de la grande première montréalaise à la Place des arts lundi soir, lorsque le théâtre Maisonneuve au grand complet a longuement ovationné le comédien pour sa brillante performance dans le film d’Alain DesRochers. Sous le coup de l’émotion et du soulagement, l’acteur a fondu en larmes dans les bras de son agente Ginette Achim, de son ami Jacques Duval et de sa conjointe Maryse, trois personnes clé qu’il n’hésite pas à qualifier comme étant les artisans de son come back. Bravo à Mario qui peut dire marci à Gerry!

int(0)