912 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby dans les coulisses

Page_Herby

Dans de beaux draps avec Claude Legault et Céline Bonnier

Lundi dernier, Claude Legault et Céline Bonnier sont restés au lit toute la journée. Et comme vous pouvez le constater, ils ne se sont pas ennuyés. Moi non plus d’ailleurs! C’est à la manière de John et Yoko que les deux vedettes du film French Kiss (dont la sortie est prévue pour le 11 mars) ont reçu les journalistes dans la somptueuse suite de l’hôtel Germain à Montréal. Une façon originale de démarrer la promotion de cette sympathique comédie romantique signée Sylvain Archambault qui réunit pour la première fois au grand écran les deux acteurs. « Nous n’avions jamais travaillé ensemble et ça fait longtemps que nous avions envie de tourner tous les deux. Claude est un acteur qui travaille sérieusement même lorsqu’il s’agit d’une comédie », m’a révélé Céline Bonnier. « Jouer avec Céline, c’est comme chauffer une Ferrari », a ajouté Claude Legault à propos de sa partenaire.  La complicité entre les deux vedettes est vraiment palpable, surtout dans la fameuse scène d’amour, qui fera probablement beaucoup parler, et moi j’ai pu constater cette belle chimie lors de l’entrevue qui fut ponctuée de plusieurs fou rire. Découvrez en vidéo ma rencontre sous les couvertures avec les deux vedettes en cliquant ici.

french_2

Mardi soir, au foyer du grand salon de l’hôtel Hyatt Regency, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision donnait une réception en l’honneur des 70 Québécois qui sont en lice pour la 31e cérémonie des prix Génie du 10 mars prochain dans la capitale nationale. Les Podz et Xavier Dolan sont tous attendus à Ottawa mais y seront-ils vraiment? En tout cas, mardi soir, ils brillaient par leur absence. Avouons-le, ça manquait un peu de vedettes.

Parmi les films les plus souvent cités pour ces Oscars canadiens, il y a bien sûr Incendies, avec dix nominations. Une grande partie de l’équipe du film était également absente lors de ce petit cocktail dinatoire mais ils avaient vraiment une bonne raison. Judith Dubeau, l’attachée de presse de l’évènement, m’explique que Denis et sa délégation sont encore dans l’avion qui les ramène de Los Angeles. Mais entre vous et moi, j’ai bien l’impression que même si Denis avait été de retour à Montréal après son marathon des Oscars, il aurait mérité une petite pause de mondanités pré gala. C’est vrai que nous l’attendions tous pour savoir de quelle manière il avait terminé sa soirée et quel souvenir il gardait de sa formidable aventure. Le réalisateur aura amplement l’occasion de répondre à ces questions durant les prochaines semaines puisqu’il est attendu sur les tapis rouges des Génie et des Jutra. Par son absence, mardi dernier, Villeneuve a été sans le vouloir encore une fois d’une grande générosité puisqu’il a permis aux journalistes de braquer les projecteurs sur les autres artisans qui se sont illustrés au cinéma québécois cette année.

Avec 9 trophées l’an dernier pour Polytechnique, Denis Villeneuve est plus que jamais, avec sa nomination aux Oscars, la personnalité la plus attendue sur le tapis rouge des Génie. Denis, on te reconnaît bien là, discret, tu n’as pas voulu voler la vedette mardi soir, mais ça ne saurait durer. L’aventure Incendies est loin d’être terminée…Rendez-vous le 10 mars à 20 h sur CBC. Et bonheur, contrairement aux Oscars, la cérémonie qui cette année sera animée par l’acteur William Shatner ne dure qu’une heure!

IMG_5435

Après les Oscars, la saison des galas se poursuit avec les prix Génie qui seront attribués le jeudi 10 mars prochain à Ottawa et la cérémonie des Jutra qui aura lieu le dimanche 13 mars à Montréal. Beaucoup sont en nomination pour ces deux cérémonies et se préparent à fouler les tapis rouges. C’est le cas de Francois Papineau pour Route 132 en nomination dans la catégorie premier rôle masculin et la directrice artistique André-Line Beauparlant en nomination pour les meilleurs décors dans Incendies.

IMG_5604

Les premiers pas de Robert Naylor à Hollywood

« Je serai à Ottawa pour accepter mon prix si jamais je gagne aux Prix Génie, mais je ne pourrai assister à la cérémonie des Jutra pour encourager ma gang. », m’a révélé Robert Naylor, la vedette du film 10 1/2. En effet, le 13 mars prochain, le jeune comédien de 14 ans est attendu à Los Angeles puisqu’il est en nomination dans la catégorie meilleur jeune comédien international au gala des Young Artist Awards : « Je n’en reviens toujours pas! C’est ma mère qui a pris l’initiative, il y a quelques semaines, de soumettre ma candidature, et tout récemment, nous avons reçu un courriel disant que j’étais en nomination. » Naylor est en compétition face à de jeunes acteurs de pays tels que le Brésil et l’Azerbaïdjan. Avouons c’est une bonne raison de manquer quelques jours d’école sous le soleil de la Californie!

IMG_5608

Le réalisateur Jephté Bastien en route pour les Génie

« Je suis probablement la seule personne ici à être certain de repartir avec un Génie le 10 mars prochain. », m’a dit à la blague Jephté Bastien, le réalisateur du film Sortie 67. En effet, il a été retenu par le comité de sélection des prix Génie pour recevoir le prix Claude Jutra remis chaque année au réalisateur d’un premier long métrage. Après Xavier Dolan l’année dernière, qui avait remporté le même honneur pour J’ai tué ma mère, ça sera au tour de Jephté de monter sur la scène du Centre Nationale des Arts d’Ottawa pour faire ses remerciements. « Je ne vous cache pas que je commence à être un peu nerveux à l’idée de devoir faire un petit discours. Je ne sais pas encore exactement ce que je vais dire, mais je sais que je parlerais en anglais et en français. » Et pourquoi pas en créole, mon cher Jephté? Ça serait une belle façon de rendre hommage aux acteurs de ton film et à ton pays d’origine!

IMG_5611

Après avoir tourné Incendies, Denis Villeneuve s’est prêté à une recherche digne d’un véritable casting pour trouver celle qui saurait monter son film. Il a rencontré plus d’une douzaine de monteurs avant de choisir Monique Dartonne, une véritable star dans le métier puisqu’elle a monté les sept derniers films du réalisateur Tony Gatlif. Madame Dartonne, qui est actuellement de passage au Québec pour monter un documentaire, pourra ainsi assister aux cérémonies des Génie et des Jutra pour lesquelles elle est en nomination. Ça s’appelle être au bon endroit au bon moment.

IMG_5619

Le vice-président québécois de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, Charles Ohayon, se réjouit du succès de la cuvée 2011 du cinéma québécois en compagnie de Henry Welsh, le délégué général des Jutra.

int(0)