3499 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby dans les coulisses

Capture d¹écran 2011-10-12 à 23.47.3360 ans ça se fête et la direction du TNM avait fait en sorte de n’oublier personne. Le hall d’entrée du Théâtre du nouveau monde transformé en piste de danse, où les David Boutin, Bénédicte Décarie, Julie Le Breton et une centaine d’invités ont pu faire la fête grâce au choix musicaux des comédiens Maxime Gaudette et Maxime Denommée qui s’étaient improvisés DJ à partir de minuit. Une belle soirée qui a commencé par un petit cocktail VIP dans la salle de répétition du théâtre. Quelques politiques, tels que le ministre Bachand, le maire Tremblay et le très honorable Jacques Parizeau se sont mêlés aux Janine Sutto, Monique Miller, Louisette Dussault, Gilles Renaud et Louise Marleau; des figures marquantes de l’histoire du TNM. Tout le monde y était, même les absents grâce à cette magnifique exposition des photographies  d’André Le Coz qui a capté en noir en blanc pendant 20 ans les grands moments de l’institution. Un hommage au passé, mais un clin d’œil au futur puisqu’on avait pensé à inviter les étudiants du conservatoire et de l’école nationale de théâtre. Quelle bonne idée! Ne sont-ils pas la nouvelle génération de comédiens prêts à prendre la relève? À l’époque Geneviève Bujold, Louise Marleau et Anne Dorval ont toutes fait leurs premières armes sur les planches du TNM en incarnant Agnès dans L’école des femmes de Molière. Aujourd’hui c’est Sophie Desmarais qui brille dans ce rôle. Et parmi tous ces comédiens en devenir en train de danser jusqu’aux petites heures, on pouvait s’imaginer que la prochaine Agnès, le prochain Horace et le futur Arnolphe étaient peut-être déjà dans la salle. Derrière ses 60 ans, le TNM est plus jeune que jamais !

TNM : 60 ans, ça se fête en grand

_YRC8188

Ça faisait 60 ans, presque jour pour jour qu’elle entrait au TNM. Janine Sutto, la doyenne de la colonie artistique québécoise, ici sur le tapis rouge de la soirée du 60e anniversaire du TNM, était de la distribution de l’Avare de Molière, première pièce présentée dans ce théâtre le 9 octobre 1951. Elle est ici accompagnée de Monique Miller, qui a elle aussi contribué à la première année de fondation du théâtre, et de Lorraine Pintal, la dynamique directrice de l’établissement depuis 20 ans.

_YRC8553

Dans les loges après la première de L’École des femmes, Yvon Deschamps a longuement félicité le travail du metteur en scène Yves Desgagnés, qui réussi à sa façon à renouveler ce classique de Molière.

_YRC8572

Dans les années 60, la comédienne Louise Marleau a été, une des premières à interpréter Agnès dans L’école des femmes sur la scène du TNM. Elle était venue féliciter son grand ami Guy Nadon, excellent dans le rôle d’Arnolphe.

IMG_2942

Sophie Desmarais est la comédienne de l’heure. On apprenait cette semaine qu’elle fera partie de la distribution de Chasse aux Godard en Abbittibbi premier long métrage de fiction du réalisateur Éric Morin et on la verra dès le 21 octobre dans Décharge de Benoît Pilon. « Je me souviens que la première pièce que j’ai vue au TNM c’était L’avare avec Pierre Colin qui était présentée dans la cadre du 50e anniversaire. J’avais 15 ans et je rêvais de faire ce métier ». Dix ans plus tard, Sophie Desmarais (prix de la relève Olivier Reichenbach saison 2009-2010) peut dire mission accomplie. Elle lance le 60e   anniversaire du TNM en interprétant Agnès dans L’école des femmes aux côtés de Guy Nadon, Louison Danis et Pierre Colin. Si en 2001 elle se voyait sur les planches du TNM où s’imagine-t-elle dans la prochaine décennie? Elle m’a reçu dans sa loge pour répondre à cette question en compagnie de son complice Jean-Philippe Baril-Guérard (l’interprète d’Horace). Pour voir ce moment, cliquez ici.

Les DJ

Les DJ de la soirée, les inséparables Maxime Gaudette et Maxime Denommée ont fait danser les invités jusqu’au petites heures du matin.

_YRC8261

René Richard Cyr et François Papineau, deux figures marquantes de l’histoire du TNM lors du cocktail qui a avait lieu dans la salle de répétition du théâtre où sont exposées les magnifiques photographies d’André Le Coz

_YRC8537

On a fêté très tard dans le hall d’entrée du TNM qui s’était transformé en piste de danse.

IMG_2924

La reconnaissez-vous derrière ses petites lunettes et son costume de gouvernante? Oui c’est bien Louison Danis, notre Maman Bougon, qui fait elle aussi partie de la distribution de L’école des femmes, mise en scène par Yves Desgagnés. « J’étais d’abord heureuse de retrouver Pierre Colin qui joue le valet dans la pièce. Il est vrai qu’on a une belle complicité, nous avons même été en couple pendant 13 ans. Nous sommes restés très amis, je suis même la marraine de son plus jeune fils. Ça faisait 25 ans que je n’avais pas joué un petit rôle, mais je me sens privilégié de faire partie de cette distribution. Il y a des années plus difficiles que d’autres. En 44 ans de carrière, pour la première fois je n’ai travaillé que 15 jours en sept mois », m’a révélé la comédienne lorsqu’elle m’a reçu dans sa loge. Un moment sympathique tout en simplicité que vous pourrez voir en cliquant ici.

Duceppe : envolée pour Broadway

IMG_2877

Catherine Trudeau, Michel Poirier, Linda Sorgini et Michel Dumont

Pendant que le TNM fêtait ses 60 ans, au même  moment à l’hôtel Hilton Bonaventure, la compagnie Jean Duceppe organisait son traditionnel dîner bénéfice dans le but d’amasser des fonds pour la Fondation Jean Duceppe, animé cette année par Michel Dumont et Catherine Trudeau. Des gens d’affaires avaient payé le prix fort pour souper avec des comédiens de théâtre. Et ce soir là, parmi les invités, quatre couples pigés au hasard se sont envolés vers New York. Au programme : un souper gastronomique au Waldorf Astoria en compagnie Linda Sorgini et Michel Poirier qui accompagnaient les gagnants. Lorsqu’on sait que les plus grands succès du Théâtre Jean Duceppe ont été des adaptations de classiques qui ont pris naissance sur Broadway, il était donc normal que la compagnie permette à quelques généreux donateurs de faire un retour aux sources!

int(0)