1875 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby dans les coulisses

Capture d¹écran 2011-11-02 à 21.55.53

DSCN0296

Paul Piché en Elvis Presley, une image qui me restera longtemps en mémoire. Le chanteur qui accompagnait lundi soir sa petite Léna dans le traditionnel porte-à-porte d’Halloween n’a pas hésité, en bon papa, à revêtir lui aussi un costume qui n’a pas manqué d’amuser ceux qui l’ont reconnu. Paul Piché avait-il au fond de lui un rêve caché de devenir un jour le roi du rock’n’roll? Peut-être, parce qu’avouons-le l’Halloween sert aussi à devenir, le temps d’une soirée,  le personnage qu’on admire secrètement. Résultat des courses, dans les rues de Montréal le week-end dernier, j’ai croisé beaucoup moins d’Amy Winehouse que la tendance le prédisait et encore une bonne poignée de Lady Gaga, la star semble encore être très populaire auprès des jeunes. Petite nouveauté au palmarès: Captain America qui fait son retour grâce au film du même nom sorti plus tôt cette année. Et à la première position des incontournable de l’Halloween 2011 on retrouve Pirate des caraïbes de Johnny Depp, sans oublier notre Elvis depuis plus de trois décennies après sa mort reste bien vivant. Je l’ai vu, il se promenait sur la rue Bernard à Outremont et il avait des airs de Paul Piché.

Halloween : Elvis Piché sur la rue Bernard

DSCN0317

Le chanteur Paul Piché en Elvis devant le restaurant Les enfants terribles, qui accueille comme chaque année les enfants de la rue Bernard à Outremont.

DSCN0264

Vêtu d’un tuxedo noir et d’un nœud papillon, le boxeur Jean Pascal avait-il décidé de se déguiser en Agent 007? Ce qui est sur c’est que les filles qui l’accompagnaient dimanche soir au party d’Halloween de l’Auberge St Gabriel avaient envie de jouer les James Bond Girl avec lui.

DSCN0285

Même derrière ce magnifique masque on la reconnait par son sourire qui la distingue. La chanteuse Ima était une des 500 invités VIP de la soirée Yelloween Veuve Cliquot de l’Auberge St-Gabriel, une soirée masquée qui rendait hommage au film Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick.

Lancement officiel de la saison des moustaches

movember

Herby, Justin, Adam

The Canada Movember Team

L’équipe canadienne de Movember

Derrière ces fausses moustaches, vous reconnaissez certainement Justin Trudeau ici accompagné d’Adam Garone. Le fondateur de Movember était de passage à Montréal la semaine dernière afin de lancer officiellement la campagne de sensibilisation au cancer de la prostate. C’est maintenant devenu une tradition au mois de novembre, beaucoup d’hommes se laissent pousser la moustache et le député de Papineau ressemblera lui aussi avant la fin du mois à Tom Seleck.

Les saveurs du bonheur

DSCN0343

Lancement cette semaine du livre Les saveurs du bonheur, dans lequel une vingtaine de personnalités dont Annie Brocoli, Sophie Chiasson, Isabelle Cyr, Alain Dumas, Mathieu Darche et Josée Lavigueur partagent leurs souvenirs d’enfance et leurs recettes préférées. Un superbe ouvrage de 240 pages contenant 60 recettes, le tout au profit d’Opération Enfant Soleil.

RESTAURANT GLOBE - Nouveau copropriétaire - Benoît Gagnon

Robbie Pesut, copropriétaire-fondateur; Jean-François Baril, Chef; Benoît Gagnon, copropriétaire.

Benoit Gagnon, restaurateur

Benoit Gagnon annonçait cette semaine qu’il devenait copropriétaire du restaurant Globe de la rue St Laurent. Plus discret à la télévision depuis les dernières années, l’animateur a connu une deuxième carrière dans le monde de la nuit en s’associant aux bars Radio Lounge et Pinokkio.  Le voilà maintenant copropriétaire d’un des restaurants les plus populaires de la rue St-Laurent qui a déjà vu défiler dans sa cuisine des chefs comme Martin Picard Chuck Hugues et David McMillan.

L’inconnue de l’ADISQ

DSCN0058

Elle n’est pas connue, mais elle prends les moyens pour le devenir. En plein gala de l’ADISQ dimanche dernier dans le hall d’entrée du Théâtre St-Denis, la chanteuse Christine Albertoni a réussi à déjouer le service de sécurité pour distribuer son CD aux bonzes de l’industrie de la musique Québécoise qui s’étaient réunie ce soir-là.  À quelle heure la vie? est le nom de son album et il n’a pas fallu de temps pour que le personnel du théâtre lui montre poliment la porte. Si un jour Christine Albertoni gagne le Félix de la révélation de l’année, elle aura certainement une belle anecdote à raconter sur scène.

int(0)