2237 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby dans les coulisses

image

Si vous allez prochainement à Paris et que vous passez devant le restaurant Les Philosophes rue Vieille du Temple dans le 4e arrondissement, jetez-y un coup d’oeil en terrasse ou à l’intérieur, vous risqueriez d’y voir Louis-José Houde en pleine séance d’écriture. Notre nouveau parisien d’adoption m’a confié qu’il aimait bien fréquenter cet endroit pour observer les Français, sujet qui fera certainement partie de son prochain spectacle qu’il commencera à roder au Québec à partir du mois de juin. Mais pour l’instant Louis-José a une résidence au Point Virgule, théâtre de 110 places en plein cœur du quartier du Marais à Paris. C’est devant cette petite, mais néanmoins mythique salle de spectacle qu’il m’a donné rendez-vous samedi dernier à 22h15 précises tout juste après la huitième des 52 performances qu’il donnera jusqu’au 22 mars. Je retrouve le Louis-José que nous connaissons tous : il est en pleine forme. Encore sous l’adrénaline, il parle à cent miles à l’heure. « J’avoue que je fais un effort pour ralentir mon débit devant le public français. Après une semaine j’en suis encore à essayer de trouver ma zone de confort  au niveau de l’accent que je dois prendre pour qu’ils comprennent tout ».  Alors qu’elle est la plus grande différence entre le public québécois et le public français? « Ici, ça rit plus court qu’au Québec. Alors je dois enchainer plus rapidement. ». Sur son affiche devant le Point Virgule, Louis-José annonce ses couleurs d’entrée de jeu. On peut lire en grosses lettres : « Son humour est aussi fort que son accent ». Et cet accent, c’est aussi le secret de son humour.

Louis-José Houde à Paris: avec ou sans accent

DSC_2338

DSC_2344

« Étais-tu dans la salle, as-tu vu le spectacle? »,  m’a demandé un Louis José-Houde surexcité lorsque je l’ai rencontré samedi dernier à Paris après son spectacle. « Non malheureusement j’ai été victime de ton succès! », lui ai-je répondu, « Je n’ai pas pu y renter ». Sachez que pour assister à une performance de l’humoriste au Point Virgule,  il faut s’y prendre presque une semaine à l’avance. Chaque soir, les 110 billets s’envolent très rapidement et il n’y a pas de revendeurs qui rodent sur le trottoir. Quatre jours par semaine, l’humoriste à l’impression de recommencer à zéro, mais avec l’expérience qu’on lui connait.

Voyez en vidéo Louis-José Houde me parler de son expérience parisienne et de son nouveau quartier, le Marais, en cliquant ICI (Partie 1) et ICI (Partie 2)

Tous au Café de Flore

IMG_0008

IMG_0017

J’ai croisé le réalisateur Jean-Marc Vallée au Grand Hôtel de Paris lundi matin en pleine discussion avec l’actrice Sandrine Kiberlain qui lui disait à quel point elle avait hâte de voir son film. Le cinéaste québécois qui était arrivé le jour même venait tout juste de terminer une conférence de presse où il avait rencontré des journalistes dans le cadre des Rendez-vous du cinéma français d’Unifrance. À Paris, le gros de la promotion de Café de Flore se fait d’abord autour de Vanessa Paradis. L’actrice est partout mais c’est presque toute l’équipe du film  qui sera sur le tapis rouge le 25 janvier prochain. Après la projection, ils iront tous fêter au Café de Flore, boulevard St Germain, lieu qui leur sera entièrement réservé pour l’occasion. Voyez mon entrevue avec Jean-Marc Vallée à Paris en cliquant ICI.

Guillaume Canet et Marion Cotillard : Les « brangelina » français

DSC_2650

DSC_2784

Marion Cotillard et Guillaume Canet, c’est un peu les Brad Pitt et Angelina Jolie français. Je les ai croisé lundi soir  à l’Hôtel Meurice  lors de la soirée des révélations César 2012 où on dévoilait la présélection des acteurs et actrices pressentis pour les nominations des meilleurs espoirs. Mario qui était une des marraines de l’événement accompagnait Guillaume qui présidera la 37e Soirée des César le 24 février prochain. Cette année Guillaume sera devant et derrière la caméra dans Les infidèles,  et on verra Marion dans le film The Dark Knight de Christopher Nolan.

Omar Sy l’emporte sur Jean Dujardin

DSC_2196

DSC_2200

Omar Sy a créé la surprise vendredi soir dernier en remportant le prix Lumière 2012 du meilleur acteur pour son rôle dans Intouchables, le film qui bat tous les records au Box Office français. La presse étrangère en France l’a préféré à Jean Dujardin qui était également en nomination dans la même catégorie. Omar m’a confié qu’il viendra surement pour la première fois au Québec afin de présenter le film au printemps.

François Cluzet : le Colin Firth français

DSC_2171

DSC_2169

Qui pourrait bien interpréter le rôle de François Cluzet dans la version hollywoodienne du film Intouchables et ainsi reprendre le personnage du riche tétraplégique qui se lie d’amitié avec un jeune de banlieue. Les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache m’ont révélé que Harvey Weinstein qui avait acquis les droits du film songeait déjà à Colin Firth., mais rien n’est encore confirmé. Pour le rôle d’Omar Sy, on réfléchit encore. Intouchables sortira au Québec au printemps mais il sera déjà disponible en DVD en France dès le 2 mars. À bon entendeur…


int(0)