4694 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby dans les coulisses

Dimanche soir dernier à l’invitation de Patrice L’Écuyer et de son équipe, j’ai eu le plaisir d’assister en coulisse à l’enregistrement de la première émission d’Un air de famille qui sera diffusée à partir de ce soir 20h à la SRC. Quel bonheur j’ai eu à observer dans les couloirs du studio 42 Johanne Blouin, Bruno Pelletier et Jean-François Breau qui accompagnaient avec dévouement les trois familles qui allaient chacune leur tour chanter pour la première fois à la télévision. Croyez-moi, il y a avait de la fébrilité dans l’air! Les trois coaches vedette de l’émission prennent vraiment leur job au sérieux tout comme René Simard le directeur artistique de ce variété qui n’a pas hésité à venir jouer les chauffeurs de salle en entonnant devant un public déjà conquis la chanson thème de l’émission. « Un air de famille, un air qui nous ressemble, un air qui nous rassemble ». Je vous garantis que dès la première écoute elle ne vous lâchera plus et que vous la fredonnerez encore, comme moi, quelques jours après.

Une belle soirée en famille

René Simard, directeur artistique et metteur en scène de l’émission Un air de famille, pose ici avec l’animateur Patrice L’Écuyer devant sa loge. C’était dimanche soir dernier dans les coulisses du studio 42 quelques heures avant le début du premier enregistrement de l’émission. « J’adore travailler avec René, c’est d’abord un ami, mais surtout un grand connaisseur des émissions de variétés. Sur un plateau il a une énergie contagieuse et c’est un véritable rouleau compresseur de bonheur et d’intelligence », m’a confié Patrice L’Écuyer.

Lors de la première émission que vous verrez ce soir, Patrice L’Écuyer s’est amusé à présenter ses 3 coaches vedette en chiffres : « Bruno Pelletier, Johanne Blouin et Jean-François Breau totalisent ensemble 85 ans de carrière et représentent à eux trois plus de 3,5 millions d’albums vendus ». Impressionnant. Ils sont ici accompagnés de Jean-Pierre Gravel, l’ex animateur de Salut bonjour week-end passé derrière la caméra depuis peu est maintenant producteur au contenu de l’émission Un air de famille.

En regardant chanter chaque famille, on peut presque voir leur histoire. On comprend le rapport qu’ils ont entre eux, on imagine les moments de bonheur, mais aussi les plus difficiles qu’ils ont peu traverser au fil des années. Le choix de leur chanson en dit donc beaucoup à leur sujet. La famille Bilodeau-Garant épaulée par Jean-François Breau chantera l’entrainante Je veux de la Française Zaz. Quant aux Gendron de Bruno Pelletier, ils interprèteront avec une belle émotion Aimons-nous d’Yvon Deschamps. Mais c’est l’interprétation du succès d’Offenbach Promenade sur Mars de la famille Coté, que vous voyez ici avec Johanne Blouin, qui risque de vous convaincre. À voir l’ovation que le public du Studio 42 leur a réservée, si les Coté partent en tournée, je réserve déjà mes billets!

Jean-François Breau et la famille Bilodeau-Garant

Bruno Pelletier en compagnie de la famille Gendron

L’animateur Patrice L’Écuyer lors du premier enregistrement d’Un air de famille

René Simard et Johanne Blouin

J’ai rencontré l’animateur Patrice L’Écuyer et le metteur en scène René Simard qui m’ont parlé de cette émission rassembleuse dans laquelle l’émotion est au rendez-vous.

Villeneuve, Pelletier, Adamus : une belle semaine de lancements

Cette semaine avec mon équipe de District V, j’ai entrepris une véritable course aux lancements d’albums. Tout d’abord lundi soir à L’Astral nous avons surpris Annie Villeneuve dans sa loge quelques minutes avant qu’elle ne monte sur scène pour chanter des extraits de Telle qu’elle, son troisième album en carrière devant un public enthousiaste dont Éric Salvail, George Laraque, Jean Pascal et bien sur Guillaume Latendresse, le chum d’Annie. Mardi soir, Bruno Pelletier nous a conviés à la mezzanine de l’Hôtel Germain pour un lancement plus intime. Le chanteur avait tenu à offrir le champagne à tous ses collaborateurs dont Nelson Minville et Yves Soutière, avec qui il a travaillé sur Rendu là, son 11e opus en carrière. Enfin mercredi soir, c’était au tour de Bernard Adamus de recevoir ses admirateurs aux Foufounes électriques. Après Brun, son premier album, la Révélation 2012 du gala de l’ADISQ nous présente No 2. Si j’ai bien compris, de Brun à No2, Adamus reste dans le même univers!

Annie Villeneuve dans sa loge à L’Astral lundi soir

Annie Villeneuve et le chroniqueur de District V David Bernard

Bruno Pelletier et Yves Soutières à l’Hôtel Germain mardi soir

Bernard Adamus aux Foufounes électriques.

France D’Amour sur la route

Cette semaine j’ai croisé une France d’Amour resplendissante qui, guitare en bandoulière, s’apprêtait à reprendre la route dans le cadre de sa tournée Bubblebath & Champagne, entourée de ses complices musiciens de qui elle ne peut déjà plus se passer. Si vous êtes dans le coin de St-Sauveur samedi, elle vous invite au Café de la gare, sinon à Montréal le 6 octobre au Rialto pour un concert où elle reprendra à sa façon les plus grands standards de jazz.


Les belles de Inch’Allah

Après avoir été applaudies au Festival de Toronto et ovationnées lors de la première Montréalaise qui avait lieu lundi soir au cinéma Impérial, Anaïs Barbeau-Lavalette, Évelyne Brochu et Sabrina Ouazani, pouvaient dire mission accomplie : Inch’Allah séduit. « C’est toujours plus stressant de présenter un film lorsque ta famille et tes amis sont dans la salle », m’a dit Évelyne Brochu juste avant le visionnement qui s’est terminé lundi soir par un cocktail entre amis sur la scène de l’Impérial. Inch’Allah d’Anaïs Barbeau-Lavalette, en salle dès demain.

int(0)