1896 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby en coulisses

Herby_jeudi 21 0anCourir aux quatre coins de la ville pour couvrir l’agenda culturel en ce début d’année est un sport. Carey Price en session de photos, Lise Dion au Salon de l’auto, sans oublier le nouveau projet de Béatrice « Cœur de pirate » Martin. Je n’ai vraiment pas vu la semaine passer, même pas eu le temps de faire un tour au lancement de Mario Pelchat!!! Mario, rendez-vous le 22 février à la première de ton spectacle au Théâtre Maisonneuve.

Heureusement, dans notre métier de journaliste culturel, on a parfois du temps pour souffler un peu. Je parle ici des projections de presse du matin au cinéma Quartier Latin. Par contre, lorsque le film est un navet et qu’on se force pour garder les yeux ouverts, ça aussi, c’est du sport! Mais mardi dernier, ce ne fut pas le cas. La projection du tant attendu Funkytown, mettant en vedette Patrick Huard, Paul Doucet et Raymond Bouchard, m’a gardé bien éveillé. Il faut dire que j’ai toujours été fasciné par cette époque et surtout, sa musique. Au début des années 80, j’avais 13 ans. Mes amis qui écoutaient du Genesis et du Pink Floyd, m’appelaient affectueusement  « Disco Moreau »! Sans commentaires… À la maison c’était CKMF dans le tapis, mais pas le droit de sortir dans les bars puisque j’étais encore trop jeune.

Grâce au Funkytown de Daniel Roby, j’ai pu enfin voir ce qui se passait dans le Montréal nocturne au moment où mes parents m’envoyaient me coucher. Deux heures dix de pure nostalgie, mais également un regard réaliste sur le cet univers impitoyable de la nuit. Sans vouloir rien enlever à l’excellente performance des acteurs, je dois dire que pour moi, la musique soigneusement choisie vole presque la vedette. Vous pourrez en avoir un avant-goût lundi prochain à 18h45 sur V Télé alors qu’on diffusera Glamour et décadence, le making-of du film qui sera en salle le 28 janvier prochain. Entre temps, je tiens à remercier sincèrement toute l’équipe de Funkytown, vous m’avez vraiment réénergisé pour entamer une nouvelle semaine dans les coulisses!

 

Carey Price et P.K. Subban, plus grands que nature

« Les mains en l’air, s’il vous plaît! » Rassurez-vous, Carey Price et P.K. Subban ne sont pas victimes d’une attaque à main armée. Ils ne font qu’obéir gentiment à la photographe Sophie Samson. On ajoutera ensuite au bout de leurs bras le logo du concessionnaire automobile pour lequel ils sont les visages pour la campagne 2011. Sur le plateau de cette publicité réalisée par Pierre Alexandre Bouchard (Productions La Guerilla), les deux joueurs du Canadien, d’abord un peu nerveux devant la caméra, ont rapidement pris goût à leur rôle de mannequin d’un jour! Vous les verrez très bientôt plus grands que nature sur le super panneau du pont Jacques-Cartier, mais en attendant, découvrez l’ambiance qui régnait lors de cette session de photos, vendredi dernier, en cliquant ici.

armistice

Une belle histoire d’amour et un nouveau duo

Quand Béatrice Martin et Jay Malinowski (Bedouin Soudclash), déjà un couple dans la vie, décident de combiner leurs deux univers musicaux, ça donne Armistice, un savoureux mélange de musique mariachi et de mélodies jazzy. À la question « Qu’avez-vous respectivement découvert l’un de l’autre en travaillant sur ce projet? », voici ce qu’ils m’ont répondu autour d’une bière, cette semaine, au Nyxs Café, rue Bleury.

Lui : « J’ai réalisé à quel point Béatrice est une fille d’une grande culture qui arrive à intégrer avec facilité toutes ses connaissances dans son art. »

Elle : « D’habitude, je travaille seule. Cette fois-ci, j’ai dû faire des concessions. En collaborant avec Jay, qui a beaucoup plus d’expérience que moi dans la musique, j’ai surtout appris le lâcher-prise (rire)! »

On dit souvent que le secret de la longévité d’un couple se situe dans ses projets communs, on ne peut donc que souhaiter longue vie à Armistice. La sortie de leur mini-album est prévue pour le 15 février, mais vous pouvez déjà écouter leur premier extrait, Mission Bell, à l’adresse suivante : http://www.myspace.com/armisticeofficial

Les vedettes du Salon de l’auto 2011

Mitsou Gélinas, Bruny Surin, Pierre Brassard, Brigitte Lafleur, Jean-Francois Mercier et quelques joueurs du Canadien, dont Scott Gomez, n’étaient que quelques-unes des nombreuses personnalités présentes à la soirée dinatoire du Salon de l’auto 2011 de jeudi dernier. Cette avant-première-bénéfice au profit de cinq fondations hospitalières était présidée cette année par Lise Dion. Il faut dire que l’humoriste et sa fille sont de véritables passionnées de voitures : « Ma fille et moi, on est deux poupounes de chars! J’adore les Audi et Claudie conduit déjà une mustang décapotable rouge. »

Mais c’est dans son Touareg de Volkswagen que Lise prendra prochainement les routes du Québec pour « roder » Le temps qui court, son one-woman-show dont la première est prévue en novembre 2011. Mais ce qui l’occupe vraiment ces temps-ci , c’est la sortie le 26 février prochain du Secret du coffre bleu dans lequel elle fait des révélations sur le passé de sa mère adoptive.

 

Patrick Huard et Paul Doucet dans Funkytown

Patrick Huard a dirigé à deux reprises son ami Paul Doucet au cinéma (Les trois petits cochons et Filière 13), mais les deux complices ne s’étaient encore jamais donné la réplique au grand écran. Ce sera maintenant chose faite à partir du 28 janvier prochain dans Funkytown, le film du réalisateur Daniel Roby. Lundi dernier, lorsque je me suis assis avec eux alors qu’ils débutaient la promotion du film, ils m’ont expliqué tour à tour comment ils se sont préparés pour incarner les personnages Bastien Lavallée (Huard) et Jonathan Aaronson (Doucet), librement inspirés d’Alain Montpetit et Douglas « Coco » Leopold, deux vedettes des nuits montréalaises des années 80 qui ont connu une fin tragique. «À cette époque, les animateurs avaient une façon très particulière de parler au micro», m’a dit Patrick. «Disons qu’il y a avait beaucoup trop de « s » dans leurs phrases». L’acteur m’en a fait une imitation très réussie qui vous fera très certainement sourire en visionnant l’entrevue en cliquant ici.

int(0)