3454 VUES |  J'AIME

La semaine d’Herby en coulisses

« J’ai croisé l’acteur Dustin Hoffman au coin des rues Mont-Royal et Hôtel de Ville. »

Cette phrase un peu surréaliste, je l’ai écrite fièrement sur mon compte Twitter il y a un peu plus d’un an. Un dimanche d’été 2009, je me promenais parmi la vente-trottoir lorsque je suis arrivé devant Dustin Hoffman, le vrai! Celui des films Tootsie et Rain Man. Au départ, j’ai cru qu’il se cachait derrière ses lunettes de soleil et une moustache pour passer incognito. Et ça semblait marcher puisque personne ne le reconnaissait. Mais lorsque je l’ai abordé, il m’a gentiment expliqué qu’il avait laissé pousser la moustache pour le film qu’il était en train de tourner en ville, Barney’s Version, un hommage à Montréal et à ses habitants vu à travers la vie d’un producteur alcoolique et violent, joué par Paul Giamatti, dont Dustin incarne le père.

Hier soir à la première montréalaise, Dustin Hoffman était absent, mais je me suis dit en le voyant se promener il y a un an à travers le vrai monde, vêtu d’un bermuda en véritable touriste dans un Montréal l’été, qu’il avait à sa façon rendu hommage à notre ville et ça, ça vaut plus que fouler n’importe quel tapis rouge!

Genevieve_Borne 

Souvenirs de voyage

« Je trouve qu’on n’imprime plus nos photos. On les laisse trop souvent dans nos ordinateurs et on les oublie. J’avais donc envie de faire quelque chose qui me permettrait de les voir, mais surtout de les partager », me disait Geneviève Borne alors qu’elle me recevait cette semaine chez elle à Outremont.

Le résultat de cette réflexion, c’est Dans ma caméra, un beau livre de 190 pages dans lequel l’animatrice nous présente ses plus beaux clichés, principalement captés durant les tournages de sa série de voyages à travers le monde diffusée à Canal Évasion.

En me faisait faire le tour du propriétaire, elle en a profité pour me montrer tous les souvenirs qu’elle a rapportés de ses nombreux voyages (Chine, Islande, Russie, Vietnam), et elle vous invite à découvrir tous ses petits trésors en deux reportages sur Herby.tv.

 mara_martin

De belles surprises à l’ADISQ

C’est un Martin Matte tout sourire qui posait pour moi, trophée à la main, aux cotés de Mara Tremblay, après la cérémonie de l’autre Gala de l’ADISQ lundi dernier au Métropolis. « C’est mon premier Félix en carrière et je l’ai gagné pour DVD de l’année! », m’a lancé l’humoriste. Martin se souvient très bien de sa première nomination à l’ADISQ : « C’était en 2001, dans la catégorie Révélation de l’année, et j’avais été battu par Gabrielle Destroismaisons! C’est pas une joke! » Pourtant…

Mara Tremblay, quant à elle, a remporté le prix du vidéoclip de l’année, battant ainsi Les Trois Accords, grands favoris de cette catégorie. Bref, L’ADISQ réserve toujours de belles et drôles de surprises! Rendez-vous donc ce dimanche, 19 h 30, à la SRC.

 Barney_Version

Barney’s Version

Après avoir fait le tour des festivals (Venise, Toronto, San Sebastian), le film Barney’s Version était enfin présenté hier soir à Montréal.

Pourquoi enfin? Parce qu’il a été en grande partie tourné dans notre ville et que l’histoire est tirée du best-seller du célèbre écrivain montréalais Mordicai Richler.

On aurait bien souhaité que Barney’s Version fasse partie de la sélection du dernier Festival des films du monde de Montréal. Mais son producteur Robert Lantos a préféré Toronto, véritable tremplin pour assurer le succès d’un film. Il faut dire que Barney’s Version est avant tout un long-métrage hollywoodien qui met en scène Dustin Hoffman, Paul Giamatti et Minnie Driver.  Mais il compte tout de même un important casting canadien tel que Scott Speedman, Rachelle Lefevre et Macha Grenon. Sans compter son producteur torontois, Robert Lantos, et son réalisateur, Richard J. Lewis.

Gageons que le défunt auteur Mordicai Richler aurait voulu voir ce film inspiré de son best-seller présenté plus rapidement à Montréal… Heureusement, quelques chanceux ont pu découvrir l’œuvre lors d’une projection spéciale hier lors d’une soirée-bénéfice pour l’Hôpital général juif. Quant au grand public, il devra attendre jusqu’au 24 décembre prochain, date de sortie officielle de Barney’s Version.

Simple_Plan_web

Les nouveaux plans de Simple Plan

Cette photo exclusive de Chuck Comeau, Jeff Stinco et Pierre Bouvier a été prise il y a deux jours dans un studio d’enregistrement de Vancouver. Les cinq membres de Simple Plan en sont à mettre la touche finale à leur quatrième album, dont la sortie est prévue début 2011.

Au bout du fil, Chuck ( le batteur) me disait que le groupe n’avait pas encore arrêté un titre officiel pour cet album. Mais il nous révèle quand même en exclusivité certains titres que l’on retrouvera sur ce nouvel opus : You Suck At Love, Astronaut et This Song Saved My Life. Pour piquer encore plus votre curiosité, sachez que Simple Plan y accueillera des invités exceptionnels et y présentera des collaborations surprenantes. Avant la sortie du disque, les fans du groupe auront la chance d’écouter quelques extraits du disque le 14 novembre prochain, alors qu’ils donneront un concert acoustique au club sportif MAA de la rue Peel à Montréal au profit de la Fondation Simple Plan. Il en coûtera 100 $ par personne. C’est un brunch pour toute la famille et certainement pour beaucoup, un concert qui n’a pas de prix!

int(0)