4278 VUES |  1

La semaine d’Herby dans les coulisses

4LP1201C1215

De leur vivant, j’ignore si Serge Gainsbourg et Kate McGarrigle se sont rencontrés. Mais j’en doute.  À l’occasion de la sortie  d’un album hommage à son père intitulé From Gainsbourg To Lulu, le fils de Serge était de passage à Montréal. Et parce que sa mère Kate avait l’habitude d’organiser avec la famille un immense spectacle de Noël, Rufus Wainwright qui vit entre Londres et New York était en ville pour le traditionnel A Not So Silent Night des McGarrigle. Lulu et Rufus se sont déjà rencontrés sur disque mais n’avaient encore jamais chanté ensemble à la télévision. C’est maintenant chose faite. Lorsque l’équipe de Belle et Bum a réalisé qu’elle pouvait réunir les deux artistes sur son plateau et ainsi créer un merveilleux moment de télé, elle a sauté sur l’occasion. Un très bon flash! Samedi soir au Théâtre National,  quand Rufus Wainwright accompagné de Lulu Gainsbourg au piano a interprété Je suis venu te dire que je m’en vais, ce fut un moment unique que beaucoup d’émissions de variétés auraient aimé recréer sur leur plateau, mais aussi une rencontre entre de deux grandes familles qui continuent à marquer la musique à leur manière. J’ai eu la chance d’assister aux répétitions de cette performance samedi après midi et en les regardant prendre plaisir à interpréter cette mythique chanson je me suis dit que si Kate et Serge, étaient assis ensemble autour du piano à gogo de l’émission en train de les observer, ils seraient sans doute très fiers de leur progéniture. Merci Lulu et Rufus et Bravo à Belle et Bum pour ce bon coup! Voyez mon entrevue avec Lulu Gainsbourg ICI.

DSCN1270

From Jane to Lulu

« Le veston que je porte ce soir, c’est Jane qui me l’a offert il y a de ça quelques Noël », m’a dit Lulu Gainsbourg dans les coulisses du spectacle que Jane Birkin donnait au Métropolis dans le cadre du Festival de Jazz à l’année. «  On ne se voit pas souvent mais j’essaie de garder contact avec Jane le plus souvent possible ». Lulu Gainsbourg, le fils de Bambou et Serge avait 5 ans lorsque son père est décédé et 12 ans lorsqu’il a rencontré Johnny Depp pour la première fois. « C’est Vanessa qui me l’a présenté, je ne savais même pas qui il était. Aujourd’hui je les considère comme ma deuxième famille ». Lulu l’avoue, Johnny Depp est comme un deuxième père pour lui et comme vous pouvez le constater, il n’hésite pas à lui emprunter son style. Il nous en parle en vidéo ICI.

DSCN1273

DSCN1275

Les musiciens japonais de  Serge et Jane via le Japon

DSC_1554

Conversation avec Lulu au Gainzbar. Pour le voir parler de son père, cliquez ICI.

DSC_1552

Lulu pose sous une marionnette à l’effigie de Serge Gainsbourg.

DSC_1539

Lulu Gainsbourg a rencontré les journalistes montréalais cette semaine au Gainzbar, le bar de la rue St Hubert. Cliquez ICI pour un extrait de cette rencontre.

De belles rencontres sur le plateau de Belle et Bum

DSC_1596

On les imagine très bien un jour collaborer ensemble musicalement. Pierre Lapointe s’était mêlé au public de l’émission pour assister en direct à la toute première performance de Rufus Wainwright à Belle et Bum.

DSC_1583

Rufus chantait, Lulu jouait du piano et Jorane, qu’on a appelé à la dernière minute les accompagnait au violoncelle. Voyez un extrait de cette performance sur le site de Belle et Bum.

DSC_1568

Lulu Gainsbourg, Chloé Sainte-Marie, Geneviève Borne et Ginette Reno

DSCN1291

Normand Brathwaite et Geneviève Borne en répétition.

DSC_9191

AAA_8798

DSC_1558

Le Noël des Wainwright et Charlebois

DSC_1654

DSC_1604

Robert Charlebois passera Noël en Guadeloupe. Quand à Rufus Wainwright il partira skier quelques jours dans le Colorado mais a promis à sa sœur Martha qu’il reviendra juste à temps pour défoncer l’année en famille dans leur maison de St-Sauveur. Bref ce soir-là, en chantant Demain l’hiver (je m’en fou je m’en vais dans le sud au soleil) avec Martha, et Je reviendrais à Montréal avec Rufus au Théätre St-Denis lors du spectacle de Noël des McGarrigle,  Charlebois nous donnait en quelque sorte son emploi du temps des prochaines semaines. Vivez, comme si vous y étiez, les coulisses du spectacle A Not So Silent Night avec Rufus, Martha, Robert et compagnie en vidéo ICI.

DSC_1617

Anna McGarrigle, Chloé Sainte-Marie et Monique Mercure, dans les coulisses du spectacle A Not So Silent Night.

DSC_1628

Martha Wainwright et un musicien

DSC_1625

Entre Rufus et Robert

DSC_1635

Queen au party d’Alliance Vivafilm

Alliance_Vivafilms_0760

Mais que fait le Québécois Marc Martel, le gagnant de la tournée mondiale  The Queen Extravaganza au milieu de Denis Villeneuve et de Jean-Marc Vallée? Celui qui interprètera les plus grands succès de Freddie Mercury compte-t-il se lancer dans le cinéma? Pas pour l’instant. Le chanteur rendu populaire grâce à 5 millions de cliques sur Youtube et à son passage chez Ellen DeGeneres était LA surprise que Patrick Roy, président d’Alliance Vivafilm avait réservé à ses invités lors du traditionnel party de noël qui réunissait le Who’s who du cinéma Québécois. Les VIP étaient très heureux de fêter au son des plus grandes chansons de Queen.

Alliance_Vivafilms_0852

Marc Martel et Patrick Roy, président d’Alliance Vivafilm

Alliance_Vivafilms_1034

Ken Scott, Ricardo Troji, Patrice Robitaille et cie.

Alliance_Vivafilms_0501

La photographe Heidi Hollinger et Geneviève Borne

Une soirée payante

dominique Michel et Michel CìtÇ-4023

Dominique Michel et Michel Coté ont participé à la 10e édition du Montréal Passion Vin, un évènement organisé par la fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, dont Dodo est porte-parole. L’édition 2011 qui s’est déroulée au Hilton Bonaventure a permis d’amasser une somme record de 3 480 066$.

int(0)